La solution Urbanloop

Cette partie décrit les principaux avantages de l'Urbanloop par rapport aux autres moyens de transports.

 

L’UrbanLoop, une nécessité

 

La question à l'origine de cette étude a été de se demander en matière de déplacements « quels sont les besoins des usagers ? »

La réponse est simple, lorsque nous nous déplaçons d'un point A à un point B, par n'importe quel mode de transport que ce soit, plusieurs besoins nous importent. Nous voulons arriver en un minimum de temps à notre destination, payer le moins possible et être serein quant à la façon de se déplacer. C'est-à-dire oublier les bouchons, les retards, les grèves et le stress qui peuvent être occasionnés.

UrbanLoop simplifie le transport en commun en supprimant les correspondances, désengorge les centres-villes de voitures pour redonner de l’espace, minimise l’impact environnemental des infrastructures de transport tout en améliorant la sécurité et l’accessibilité.

 

UrbanLoop permet de satisfaire ces besoins, nécessaires au bien être des usagers des transports.

 

« Mais alors, pourquoi choisir Nancy pour un tel système ? ». Les transports sont au cœur des problématiques de la métropole, notamment dans une ville très étendue. Plusieurs réponses peuvent être apportées à cela. Tout d’abord des contraintes du terrain réduisent le champ des possibles. La géologie de l’agglomération, trop argileuse, ne permet pas la construction d'un métro. Le Tramway actuellement en place ne peut satisfaire à la fois les besoins des usagers, la rapidité des déplacements et l'affluence croissante des utilisateurs. Enfin, malgré des systèmes de covoiturage, les réseaux routiers et autoroutiers de la ville sont de plus en plus engorgés en heure de pointe, ce qui créent des kilomètres de bouchons et d'interminables minutes de retard pour tout le monde.

 

 

La solution UrbanLoop

 

L’idée directrice de ce projet est de concevoir un système de transport individuel simple, basé sur une flotte de capsules se déplaçant sur des boucles de rails interconnectés. Les rails sont protégés par un tube et s’intègrent dans l’environnement urbain. Le système de propulsion des capsules est 100 % électrique et permet à l’usager de se rendre à sa station de destination sans arrêt ni correspondance.

 

24 étudiants et 8 universitaires de l’ENSEM, ont travaillé durant 1 an sur ce projet dans l’objectif de créer des maquettes réelles, des maquettes numériques et de publier des résultats en termes de consommation énergétique, de capacité de voyageurs et de coût d’investissement. De l’insertion en ville aux modes de pose enterré, semi-enterré, posé sur le sol ou aérien, des flux d’air et l’absence de matière inflammable pour davantage de sécurité, tout a été étudié. S’inspirant des usages quotidiens et souhaitant s’adapter à tous, des capsules destinées aux familles, personnes âgées et PMR sont prévues.

 

Un projet ambitieux qui va rassembler au fil des années étudiants, entrepreneurs, industriels et pouvoirs publics afin d’inventer les déplacements de demain pour servir au mieux les usagers. Plus que jamais l’UrbanLoop, pas une révolution, une évolution.

 

Les chiffres clés

 

  • Temps d’attente de moins d’une minute
  • 145 stations réparties sur 18 villes de la métropole du Grand Nancy
  • 3 800 capsules
  • 4 minutes de durée moyenne d’un trajet direct pour rejoindre la Place Stanislas et le plateau de Brabois

 

 

104 400 trajets en UrbanLoop contre 48 500 en voitures et tram entre 6h30 et 9h30

Une consommation énergétique de 4 centimes d’euros par km parcouru

Un coût d’investissement au km 20 fois inférieur à une solution de type métro et 4 fois inférieure à une solution de type Tramway (4 millions d’€ du km clé en main) amenant une rentabilité en 10 ans

Une solution rapide, économique et écologique !

 

Un projet fou mais réalisable

 

L’UrbanLoop n’est pas un caprice d’étudiants ou d’universitaires déconnectés du quotidien des usagers ou débordants d’idées plus saugrenues les unes que les autres. C’est tout simplement une évolution en matière de transports. Une évolution proposée d’après plusieurs démarches scientifiques, techniques et analytiques validées par des universitaires. Un projet immergeant les acteurs dans le monde de demain mais dont les besoins sont palpables dès aujourd’hui et rencontrés dans le quotidien des usagers.

 

  • Parce que 78% des français vivent en ville et que temps de trajet moyen aller et retour domicile/travail est de 50 min
  • Parce que les places de stationnements sont rares et que transports en commun sont lents
  • Parce que toutes les études réalisées montrent que le projet est réalisable et économe en énergie
  • Parce que les progrès de l’informatique permettent de mettre en œuvre un superviseur qui pilote 4 000 capsules tout en assurant efficacité et sécurité optimale
  • Parce que la Région GRAND EST possède toutes les compétences industrielles pour réussir ce projet (métallurgie, traction ferroviaire, informatique, génie civil, plasturgie)
  • Parce que les technologies employées sont simples et éprouvées dans l’industrie
  • Parce que 4 grandes écoles d’ingénieurs de l’Université de Lorraine vont mobiliser une centaine d’étudiants par an sur ce projet de 2018 à 2020
  • Parce que déjà près de 10 entreprises sont intéressées par le projet et prêtes à le soutenir en associant leur expertise et savoir-faire
  • Et enfin par les institutions publiques et les usagers sont d’ores et déjà en attente de solutions pour inventer demain.